Comment assister aux défilés de la Fashion week et comprendre le calendrier intense de présentation des collections

En tant qu’acheteurs et agents pour la marque Japonaise Isamu Katayama Backlash, nous serons sur tous les fronts lors de la Fashion week de Paris : aux défilés des collections Automne/Hiver 2016 de nos Créateurs préférés et au TRANOI au Palais de la Bourse.

Si vous souhaitez assister à un défilé, mieux vaut vous y prendre dès maintenant, les bureaux de presse sont sur les starting blocks !

Dans cet article nous vous expliquons comment s'organisent les marques et leurs équipes de style pour tenir ce rythme de création de plus en plus intense et vous donnons accès au calendrier officiel de la Fédération française du prêt-à-porter et aux emails des représentants de la Presse à qui adresser vos demandes d'invitations.

 

Comprendre le calendrier intense de présentation des collections

La Fashion week avait lieu, il y a encore 5 ans, deux fois par an dans les capitales les plus influentes du milieu : Paris, New York, Londres et Milan.

Aujourd’hui, les marques fragmentent leurs collections et distinguent Collections et Pré-collections. Ce qui amène certaines marques, comme Dior et Chanel, à présenter pas moins de six collections par an. En décembre dernier, Raf Simons employait chez Dior deux équipes de style, chacune d’entre elles travaillaient sur deux des six collections, desquelles dérivaient les « pièces commerciales ».

Toutes ces collections sont présentées selon un calendrier bien défini par la Fédération française du prêt-à-porter. La prochaine Fashion Week Homme Paris aura lieu du 20 au 24 Janvier. Le calendrier provisoire est disponible aux professionnels et intéressés sur le site ModeàParis :

fashion-week-homme-paris-défilés

Vous pouvez adresser vos demandes d'invitation en cliquant sur la petite enveloppe "Presse". Attention, les places sont "chères". Veillez à rester courtois même en cas de réponse négative.

Les salons de prêt-à-porter

Dans le même temps, les collections masculines sont présentées dans les showroom et/ou salons de prêt-à-porter. Les marques Créateurs les plus pointues sont exposées au TRANOI. Nous y présenterons la collection BACKLASH "Modern Native" de l'Hiver 2016. Si vous souhaitez nous rencontrer et découvrir la collection, n'hésitez pas à nous envoyer un email et nous vous éditerons un badge. Nous vous y accueillerons avec grand plaisir !

D'autres salons auront lieu à Paris : CAPSULE•WHO'S NEXT•PREMIERE CLASSE

 

 

tranoi-paris-logo-backlash

tranoi-paris-campagne-backlash

 

Une fois les collection masculines présentées aux différents acteurs de la Modosphère, place aux marques membres de la Chambre Syndicale de la Haute Couture.  Le calendrier restera provisoire jusqu'à l'avant veille du premier défilé. Les lieux resteront, quant à eux, secret jusqu'au jour-J. L'accès à l'un de ces défilés relève de l'impossible, à moins de pouvoir justifier d'une accréditation presse.

 

fashion-week-couture-paris

Comment cette intensité de création amène au "consumer fatigue"

Alors que la créativité est l’élément vital de notre industrie, l’engouement perpétuel des clients pour de nouvelles collections amène les marques à intensifier leurs processus de création.

Le CEO de DIOR, Sidney Toledano, explique que cette intensité de production découle de la demande d’une clientèle insatiable et toujours excitée par la découverte de nouvelles pièces. Ce qui amène les plus grandes marques à penser « business » plutôt qu’à conserver leur identité créative.

A contrario, certains clients et fashionistas craignent plutôt un épuisement de la créativité.

Il est de fait contradictoire pour une marque de luxe défendant un ADN fort de produire autant de collections (qui pour certaines deviennent « commerciales »).

Pour Raf Simons (ex-DIOR) et plus récemment Albert Elba (ex-LANVIN), ce manque de « contrôle » les a tous deux amené à quitter leurs Maisons respectives.

Nous parlons désormais de « consumer fatigue » : les créateurs sont épuisés, les acheteurs sont incertains face à un marché complètement volatile, et les baisses de profits alarmants.

"Show now, buy now, wear now!"

La Fashion Week de New York compte bien bousculer le business. Des marques comme Thakoon, Burberry ou Moschino veulent déstructurer les calendriers. Elles présentent leurs collections hors Fashion Week. Et proposent même, pour certaines, d'acheter les vêtements qui font le show !

chloe

Vivez la Fashion week avec serie ||| NOIRE

Et marquez vos clichés du hashtag #makeyourdressingapieceofart. Les meilleurs tirages et looks streetstyle seront partagés sur nos social media. 

compo-streetstyle-insta

@arashirose•@chantal_li•@khht_gram

Pour toutes questions ou commentaires sur cet article veuillez nous contacter amandine@serie-noire.fr

Sources : STYLEZEITGEIST•MODEAPARIS•THE INDEPENDENT

Vous aimerez peut-être : FASHIONMAG : "La créativité est l'élément qu'il faut défendre plus que tout"