Quand les acheteurs Série Noire rencontrent l'équipe du Tranoi

Échange entre 'Fashion Business People' à la Fashion Week de Paris

Lors de la dernière Fashion Week de Paris présentant les collections Femme Printemps-Été 2018, Emmanuelle Axer (Co-fondatrice de Série Noire et acheteuse des collections Femme) a rencontré l'équipe de Tranoi (Salon International des Professionnels de la Mode).

Nous partageons avec vous sur notre blog son interview...

Tranoi : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Emmanuelle : Série Noire est un Concept Store multimarques Homme/Femme/Lifestyle qui est né en 1982 basé à Lille dans le nord de la France. Nous avons la chance d’être géographiquement au « centre » de l’Europe et aussi juste frontaliers des Belges grands amateurs de mode. 

Quelle est votre philosophie/quelles sont vos inspirations ?

Notre philosophie vient de notre passion pour la mode et un besoin de la transmettre à notre clientèle, faire vivre une émotion comme nous pouvons la ressentir.

Nos inspirations viennent souvent des créateurs eux-mêmes et de leurs collections, avoir l’esprit ouvert sur le soin qu’ils apportent dans leurs créations, les coupes des vêtements, nouveaux traitements et savoir-faire artisanal combinés, la cohérence et la poésie…

Etes-vous intéressés par un marché de créateurs émergents en particulier ? L’Amérique du sud ? Les Philippines ? L’Espagne ?

Nous sommes intéressés par tous les marchés émergents, comme nous le précisons ci-dessus ce sont les créateurs qui nous sensibilisent, quand une collection nous attire peu importe le marché d’où elle provient. Nous diffusons par ailleurs depuis de nombreuses années des créateurs émergents japonais, chinois, espagnols. 

Que pensez-vous du futur du « vêtement intelligent » ?

Pour l’instant il se développe énormément dans les domaines tels que l’aérospatial, l’armée, la santé, le sport…, tout ce à quoi il peut être utile. Nous pensons qu’il deviendra un marché en pleine expansion d’ici peu.

Pour ce qui est de la mode en tant que telle, il faudra que le vêtement intelligent trouve également un vrai intérêt pour séduire les marques. Mais ça ne saurait tarder… 

Et à propos du See-now Buy-now ?

Le See-now Buy-now  pour l’instant ne peut être pratiqué que par des grosses structures ayant les reins solides économiquement pour assurer une pré-production. Pari très difficile voire impossible pour les jeunes marques. On veut que tout aille vite tout le temps, désirer un vêtement, une paire de chaussures ou le dernier It Bag ne fait-il pas partie de la magie de la mode ?!

Comment voyez-vous le futur des points de vente suite à la croissance de l’e-commerce ?

Il est évident que la croissance de l’e-commerce bouleverse le modèle de vente au détail tel qu’il existe. Avec internet, les clients sont surinformés et deviennent experts dans leurs choix..

Les comportements d’achats changent et la notion de service est primordiale tant en lieu physique que sur un site e-commerce.

Mais pour le lieu physique, l’expérience de l’humain reste aussi fondamentale, passer un bon moment dans une boutique, on vous connaît, on s’occupe de vous, on prend le temps de vous conseiller, de vous écouter… L’humain reste une valeur souveraine (heureusement, c’est ce que nous sommes !)

tranoi-gallery

Lisez l'article original sur Tranoi.com

Nous tenons à remercier l'équipe du Tranoi d'avoir organisé cet Interview ! C'est toujours un plaisir d'échanger avec des professionnels du milieu sur les tendances en cours et à venir.

Crédits photos : Tranoi.com - Victor Malecot